Comment créer un serviteur magique (forme-pensée)

Prométhée créant l'humain à partir de glaise

Prométhée créant l’humain à partir de glaise

Ceci est une adaptation et une traduction de cet article. Je n’en suis donc pas l’auteur, c’est donc ce dernier qui parle à la première personne. J’ai toutefois ajouté des commentaires en italique, précédés de NDT (note du traducteur).

Tout d’abord, permettez-moi d’expliquer pour ceux qui ne le savent pas, ce qu’est un serviteur magique. Un serviteur, est une énergie, une idée, créée pour effectuer une tâche précise ou parvenir à un but [NDT : ici c’est une forme-pensée puisque créé par une seule personne, ce n’est pas un égrégore]. Il est similaire à un sigil, car il est aussi la manifestation de la volonté du magicien. Cette forme pensée peut être comparée à un ami imaginaire, avec une fonction bien précise.

Dans le livre de Dion Fortune Psychic Self-Defense, elle mentionne l’esprit d’un loup qui la tourmentait. Il apparaît que le loup n’était finalement qu’une création de son esprit, ainsi que de sa volonté. C’est un exemple incroyable de serviteur magique. A l’exception près, bien sûr, que le loup n’a jamais bondi sur son ordre.

Définir ses caractéristiques

Un serviteur magique peut être créé à partir de n’importe quelle idée, puis se concrétiser sous toute forme ou manière. Plus le but ou les buts qui lui sont assignés sont complexes, plus il aura besoin de concentration et d’énergie pour agir. Ainsi, un serviteur créé avec comme unique intention de protéger quelque chose ou quelqu’un, sera plus efficace qu’un autre créé pour protéger, alerter et poster votre courrier. Peu importe la fonction assignée au serviteur, c’est vous seul qui décidez. Mais comment arrivons-nous à la création d’un serviteur ?

Avant même de considérer un tel acte, vous devez absolument maîtriser les sigils magiques, si ce n’est pas le cas, il est probable que ce qui suit ne se révèle pas si utile.

Création du serviteur

La première étape dans la réalisation d’un serviteur consiste à trouver un objet permettant de lier votre énergie avec ce dernier. A cette fin, vous pouvez tout utiliser : des anneaux, des talismans, des pierres, cristaux, etc. Essayez toutefois d’utiliser des objets métalliques ou des métaux, qui pour la plupart sont efficaces pour retenir l’énergie. Personnellement, j’aime créer des talismans personnalisés pour créer un serviteur. De cette manière, je n’oublie pas lequel fait quoi.

[NDT : Afin de renforcer le lien entre un serviteur et son créateur, certains ajoutent des cheveux, ongles, fluides corporels aux focalisateurs. En plus de renforcer le lien, cela permet aussi d’éviter l’appropriation d’un serviteur par une autre personne.]

Avant de faire quoi que ce soit sur l’objet choisi, il faut décider ce que devra faire le serviteur. Faîtes une liste de ses fonctions et buts. Quand c’est fait, dessinez ou trouvez une photo ou une illustration de son apparence voulue. Ce serait une honte de créer un serviteur protecteur ressemblant à une sphère informe !

Quand vous êtes prêt, il est maintenant l’heure de concentrer votre énergie dans l’objet. Imaginez l’apparence de votre création, tout en lui insufflant sur votre intention. Cela peut prendre 30 minutes pour ainsi « remplir » l’objet de votre volonté. Ce, toutefois, ne fera pas naître votre serviteur. Pour ce faire, il faut se focaliser sur le lien entre votre énergie et votre conscience. La meilleure méthode pour cela est de charger un sigil magique. Avec l’objet en main, libre à vous de choisir votre méthode préférée pour charger le sigil. Utilisez la visualisation de votre futur serviteur pendant l’étape de chargement.

Et maintenant ?

Le travail est maintenant terminé. Le serviteur va maintenant tenter de remplir ses objectifs. De sa fonction et de son niveau de compétence dépendra la manière dont il va interagir avec son environnement. Par exemple, le premier de mes serviteurs aimait me suivre partout et dormir au pied de mon lit.

Précautions particulières

Créer un serviteur n’est pas une entreprise aisée et doit être réalisée uniquement si un simple sigil ne suffit pas à manifester votre volonté.

[Note du traducteur : je pense que l’auteur parle ici du fait qu’une forme-pensée est à utiliser pour agir magiquement de manière inconsciente, permanente, pour des tâches bien précises qu’un acte magique ponctuel ne suffit pas à réaliser.]

Il est important lorsque vous créez un serviteur de lui donner une image et un nom que vous seuls connaissez. Il est également vital de ne jamais avoir peur de votre serviteur, il vous doit obéissance et vous ne devez pas le craindre pour cette raison.

[NDT : A cela, j’ajouterai qu’il est vivement recommandé de donner une durée de vie précise à votre serviteur, conditionnée par la tâche à exécuter. Cela vous permet de ne pas vous soucier de sa destruction, tout comme  vous assurer de ne pas l’oublier dans la nature. Un serviteur délaissé et qui n’est pas nourri peut, instinctivement, chercher des sources d’énergies dans son environnement afin de perdurer. Il peut ainsi devenir une entité vampirique et nuire (sans le vouloir)  à autrui. Vous êtes pleinement responsable sur le plan karmique de ce type de dérives, tout comme des actions de votre serviteur.]