Les Égrégores

Définition

Un égrégore est un ensemble d’énergies cumulées d’une ou plusieurs personnes, vers un but ou une croyance qu’elles définissent elles-mêmes. C’est comme un accumulateur d’une énergie possédant ses propres caractéristiques, et motivé par la foi ou la concentration de plusieurs personnes à la fois. Un égrégore n’est ni régi par l’éthique, ni par la morale; il peut être malsain et destructeur comme il peut être bienfaisant et exultant. Tout dépend des « paramètres » de base que lui ont donné ses créateurs.

La force d’un égrégore dépend du nombre de personnes qui croient en lui. En effet, un égrégore gagne en énergie lorsqu’on lui rend hommage par la prière principalement, à l’instar des divinités. Les égrégores sont des entités à part entière avec lesquelles il est possible de travailler. La Haute Magie en est une des disciplines les plus répandues. D’ailleurs, un égrégore devenu puissant possède son propre sceau, qui peut lui être donné lors de sa création par le ou les mage(s) qui l’ont façonné.

Les différents types égrégores

On distingue 3 types d’égrégores :

  • Égrégores Endogènes : Créés/provenant du pratiquant, généralement prisonniers dans son corps. Ils naissent d’une sur-accumulation d’émotions (négatives, positives) et sont très difficiles à détruire puisque très souvent ils se nourrissent des émotions desquelles ils sont nés, ainsi ils ont toujours de quoi s’alimenter.
  • Égrégores Périgènes : Environnants, provenant d’un groupe d’individus qui les ont créés selon leurs pensées et certains archétypes. C’est le type d’égrégores les plus courants. Issus des mages eux-mêmes, ils sont créés dans le but de renforcer les pratiques des mages. Souvent propres à un coven ou une croyance, ces égrégores s’alimentent de la foi des êtres humains. En priant un égrégore, on l’alimente d’énergie, qu’il pourra alors utiliser pour renforcer nos rituels par un apport d’énergie conséquent. Cela permet, entre autres, de pouvoir réaliser des pratiques complexes ou trop épuisantes pour être réalisées seul.
  • Égrégores Exogènes : Entités réelles, forces de la Nature… Il s’agit là d’égrégores qui n’ont pas été créés par des êtres vivants, mais qui sont nés « d’eux-mêmes ». Souvent issus de catastrophes naturelles, de surcharge d’énergie ou de toute autre source non humaine, ces entités sont très puissantes et s’auto-alimentent. Par exemple, les dragons sont des égrégores exogènes.