Les Otherkins, une communauté ignare

La communauté Otherkin fait parler d’elle par ses discours « absurdes » ou totalement en décalage avec notre vision de la réalité. Globalement, les membres de cette communauté sont profondément convaincus qu’ils ne sont pas totalement d’origine humaine. Ma curiosité m’a poussé à essayer de mieux les comprendre.

Otherkin ou Thérian ? Réincarnation ou dédoublement ?

Image d'un Therian OiseauLes Otherkins ne sont pas tous convaincus exactement de la même chose. On distingue deux gros groupes : les Otherkin et les Thérians. Les Thérians sont des Otherkins qui sont convaincus qu’ils ont une origine animale alors que les Otherkins peuvent se considérer comme ayant des origines dites surnaturelles.

Ensuite, un autre axe divise les Otherkins, c’est celui de la définition d’origine. Certains penchent à dire que ce sont des âmes doubles, qu’elles vivent en même temps ici et ailleurs. D’autres considèrent que leur âme s’est réincarnée en humain alors qu’elle ne l’était pas initialement. Tout cela est justifié par la présence de rêve, vision, pseudo voyage-astral et autres faits totalement subjectifs. D’autres considèrent que pour être Otherkin, il suffit d’être très attachés à son animal intérieur ou à son animal totem. Nous ne parlerons pas de ces derniers qui selon moi, n’ont rien à voir avec le principe même de l’Otherkinisme.

Un manque de connaissance ésotérique

Enfin, voici mon avis après avoir été immergée dans une communauté Otherkin. La majorité des membres sont des personnes curieuses qui sont en constante introspection. Elles sont attentives à leurs rêves, leurs visions pour essayer de trouver des réponses ou d’approfondir leur histoire.

Cependant, pratiquement aucune des personnalités généralement présente n’a réellement de connaissance en ésotérisme autre que leur propre expérience. Ce sont donc pour la majorité des jeunes, qui sont face à des évènements non-explicables et qui ont trouvé une explication qui colle à leur ressentie. D’un point de vue ésotérique, aucune de leurs justifications est cohérente. En tout cas, après quelques mois passés avec eux, aucun n’avez réussi à me tenir un discours un peu près valable. Même en ayant l’esprit très ouvert, je n’ai trouvé aucune preuve ou raisonnement suffisamment construit pour pouvoir légitimer une telle croyance d’un point de vu ésotérique.

Pour moi, cette croyance existe suite à un malaise psychologique, un manque d’information et d’objectivité.

Et vous ? Avez-vous rencontré des Otherkins ? Qu’en pensez-vous ?

Mise à jours du 02/02/2015 :
Suite à quelques interventions, je précise certains points. Cet avis est totalement personnel et repose sur une expérience que j’ai eu avec des Otherkins français, voilà pourquoi cet article n’est pas placé dans les « Cours » de Sapientian. De plus, cet article critique un aspect précis de cette communauté : le manque de connaissance et d’approfondissement ésotérique sur les phénomènes qui justifient leur croyance. Il ne résume en aucun cas mon avis global sur la communauté. Mon objectif n’est pas d’offenser ou de rabaisser une communauté mais plutôt de la remettre en question.

  1. John Scopwatcher

    Je confirme l’avis… Ils n’ont aucune connaissance suffisante pour établir une telle théorie. Les therians, c’est à la limite plausible, mais uniquement pour des animaux dont l’intelligence serait quasi-humaine, à raison de la chaine d’évolution spirituelle… Et encore, uniquement parce qu’à ce jour nous ne sommes pas sûr de ce qui se passe pour une âme lorsqu’elle change de type d’incarnation…

    Pour les otherkins, je les trouve ignorants et pathétique. Les elfes, licornes et j’en passe, dont je doute très fortement de leur existence à l’instar d’innombrables de mes confrères, vivraient dans l’astral. Or, l’âme est typique du plan matériel. Dans le plan astral, aucun être n’a d’âme, et ils n’en auront jamais. De ce fait, comment un être humain peut prétendre avoir des souvenirs d’une vie antérieure sachant 1/ la réelle difficulté d’avoir des souvenirs nets, et 2/ que les souvenirs sont inscrits dans l’âme, et que la vie qu’ils décrivent n’a justement PAS d’âme…

    1. Ketsu Verm's

      Merci de partager avec nous ton avis sur le sujet. Il est très intéressant et nous expose clairement que l’argument de la réincarnation qu’avance les Otherkins n’est pas accepté par tous les pratiquants.

  2. Magali Fe

    Il ne faut pas non plus oublier qu’il existe des otherkins et thérians dit « psychologiques » et qui se vivent ainsi comme des individus « trans-espèces » (de la même façon que les transgenres, ils ne se sentent pas dans le bon corps depuis jeune; ils peuvent avoir des comportements et une vision du monde inappropriés (assez proche des personnes neuroatypiques ou autistes); ils peuvent en souffrir véritablement au quotidien; ils ne sont pas forcément des créatures « cool et puissantes » (il existe des personnes-chacals, des personnes-rats, des personnes-blaireaux, des personnes-satyres etc.) qui pensent avoir la Vérité Absolue; ils ressentent le besoin de se rapprocher le plus possible de ce qu’ils sont intérieurement, dans leur cœur, tous les jours, au quotidien; ce n’est pas un jeu pour eux mais un ressenti profond, peut-être subjectif mais valide). Bien sur, les otherkins et thérians peu sérieux se font plus remarquer que ceux qui le sont. Après, il ne faut pas faire une généralité.
    Bonne continuation ! :)

    1. Ketsu Verm's

      A mes yeux, les trans-espèces ne sont pas du tout des Otherkins ou des Thérians. Ils n’ont rien à voir avec l’ésotérisme ou avec des croyances surnaturelles.

      Après, moi c’est un avis par rapport à ce que j’ai pu rencontrer. Je n’ai jamais eu une explication ésotérique complète, ou une théorie expliquées de façon objective par un membre se déclarant officiellement Otherkin ou Thérian. C’est pourquoi j’ai donc décidé de considérer la communauté Otherkin comme ignare, parce qu’ils évoquent la ré-incarnation ou l’astrale sans s’informer sur ces théories ou croyances.

  3. Ynozoël Arnos

    Plutôt sympa :) !

    Je me considère un peu comme un Otherkin, bien que je ne considère pas cette partie comme essentiel dans mon parcours. Je comprends que selon toi, le fait de se considérer otherkin provient d’un potentiel malaise psychologique. Toutefois, j’ai cru remarquer que mon côté Otherkin influençait mes capacités énergétiques en me permettant de mieux percevoir l’énergie et de mieux là manipuler. Est-ce mon côté Otherkin qui me permet cela ? Ou simplement le fait de chercher à entrer en symbiose avec mon corps Astral (En considérant que mon corps Otherkin est mon Moi Astral) ?

    1. Ketsu Verm's

      Je pense que tout dépend de ce que tu veux dire par « Je me considère un peu comme un Otherkin ». Pour moi, l’auto-conviction joue un gros rôle dans les capacités surnaturelles développées par les Otherkins. Étant eux-mêmes convaincus qu’ils sont des êtres mythologiques, ils sont plus ouverts à développer des capacités ésotériques. Merci pour ton commentaire. :)

Les commentaires sont fermés.